Site

Le Tilleriau (Soignies)


Localisation

Le Service de Médecine Nucléaire est localisé au niveau -1.

Téléphone

067/348 398

Horaires

Le service est ouvert :
Du lundi au vendredi de 8h à 18h.
Le mercredi de 8h à 17h

Médecine Nucléaire : Foire aux questions

Qu’est-ce qu’une scintigraphie ?

C’est l’image d’un organe. Elle est utile à votre médecin pour voir le fonctionnement de cet organe, compléter son diagnostic et ainsi mieux vous soigner.

Comment cela se passe-t-il ?

Une petite quantité de produit radioactif, spécifique d’un organe, est injectée le plus souvent dans une veine du bras, d’où le nom de Médecine Nucléaire. Après injection, un délai est nécessaire avant la prise des clichés.

L’appareil qui prend ces clichés s’appelle une gamma caméra. Celle-ci se déplace autour de vous, très près de vous, pour obtenir des images de qualité.

Durant la scintigraphie, vous restez immobile, assis(e) ou allongé(e) selon les besoins. Généralement vous restez habillé(e), en retirant tout objet métallique qui pourrait gêner.

Il est possible qu’un scanner soit réalisé en même temps que la scintigraphie.

Combien de temps peut durer la prise de clichés ?

C’est variable selon l’organe examiné. Elle peut durer de 15 minutes à une heure. Ne vous inquiétez pas si l’on prolonge l’examen ou si l’on prend de nombreux clichés, c’est pour obtenir la meilleure image possible de l’organe à examiner.

L’examen est-il douloureux ?

L’injection n’est pas douloureuse, vous ne sentez que la piqûre de l’aiguille, comme lors d’une prise de sang. Vous ne ressentez aucun malaise après injection, vous n’êtes pas somnolent.

Faut-il arrêter ses médicaments ou modifier son traitement ?

Non, dans la plupart des scintigraphies aucune interruption ou modification n’est nécessaire.

Qui peut bénéficier d’une scintigraphie?

Tout le monde, des nourrissons aux personnes âgées. Quasiment l’ensemble des organes peut être étudié. Si vous êtes enceinte ou si vous avez un retard de règles, vous devez le signaler au personnel avant l’injection. Si vous allaitez, signalez-le également. Il vous sera précisé s’il faut interrompre l’allaitement et combien de temps.

Y a-t-il une préparation spéciale pour cet examen ?

Non, sauf information particulière que l’on vous donnera lors de la prise de rendez-vous. Le plus souvent, vous pouvez manger et boire comme d’habitude avant de venir, entre l’injection et la prise de clichés, de même qu’après l’examen.

Et après l’examen ?

Vous pourrez vous alimenter normalement et reprendre toutes vos activités (conduire, travailler …). On vous recommandera peut-être de boire plus que d’habitude, afin d’éliminer plus vite et plus facilement le peu de radioactivité qui subsiste après l’examen. Par mesure de radioprotection, il vous est demandé d’éviter le jour de l’examen les contacts trop proches ou trop longs avec des petits enfants ainsi que des femmes enceintes.

Que deviennent les images ?

Elles seront directement adressées à votre médecin traitant ou au spécialiste et accompagnées du protocole de l’examen.

L’examen est-il dangereux ?

Non, car le rayonnement reçu est comparable à celui d’une radiographie des poumons. La très faible quantité de substance injectée est indolore, non toxique et ne provoque pas d’allergie. Faire plusieurs images n’augmente pas le rayonnement reçu.

Combien de temps durera l’attente entre l’injection et la prise de clichés ?

L’attente peut durer de quelques minutes à plusieurs heures selon l’organe examiné. Il est donc possible que des patients, arrivés après vous, passent avant vous.